Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Profitez de -10€ sur votre première commande

En vous abonnant à la newsletter. Une fois de temps en temps, quelques mots sur : les boutiques éphémères, les affuteurs recommandés par ETCH, les nouveaux produits et quelques anecdotes de couteliers

Article: L'échelle de Rockwell - mesure de la dureté d'une lame

Test dureté lame

L'échelle de Rockwell - mesure de la dureté d'une lame

Couramment utilisée pour mesurer la dureté des matériaux, l'échelle de Rockwell permet d’évaluer pour de nombreuses industries la résistance à l’usure des métaux, des plastiques et d’autres matériaux.

Bref aperçu et généralités

L'échelle de Rockwell a été développée dans les années 1920 par l’Américain Stanley P. Rockwell pour tester la dureté par indentation, c’est-à-dire par la mesure de la résistance à l’indentation d’un matériau. Le test consiste à appliquer une charge prédéterminée sur une bille ou un cône en acier trempé, puis à mesurer la profondeur de pénétration de l’indentation. Cette profondeur est ensuite utilisée pour calculer l’indice de dureté Rockwell.

L'échelle de dureté Rockwell est fondée sur une échelle qui combine une bille et un cône en acier trempé pour mesurer la dureté des matériaux. Il existe deux échelles principales de dureté Rockwell : l’échelle B et l’échelle C.

1. L’échelle B

    On se sert de l’échelle B pour mesurer la dureté des matériaux souples (plastiques, métaux non ferreux). On utilise une bille en acier trempé de 1/16 de pouce de diamètre et une charge de test de 100 kg. La profondeur de l’indentation est ensuite mesurée par une échelle graduée de 0 à 100, 100 représentant la dureté maximale.

    2. L’échelle C

      L’échelle C, quant à elle, est utilisée pour mesurer la dureté des matériaux plus durs, comme les aciers trempés et les alliages en métaux. Cette échelle se sert d’un cône en acier trempé de 120 degrés et une charge de test de 150 kg. La profondeur de l’indentation est également mesurée par une échelle graduée de 0 à 100.

       

      En plus des échelles B et C, il existe d’autres échelles de dureté Rockwell (échelles A, D, E, F et G). Chacune d’entre elles utilise des charges de test et des géométries d’indentation différentes pour mesurer la dureté des matériaux. Exemple : pour l’échelle A, c’est une bille en acier trempé de 1/16 pouce de diamètre et une charge de test de 60 kg pour mesurer la dureté des métaux doux.

      Force est donc de constater que l'échelle de Rockwell est un outil important et précieux dans de nombreuses industries, aux premiers rangs desquels l’industrie métallurgique, l’aérospatiale, l’automobile, la construction navale et l’industrie des matériaux composites.

       

      Découvrez notre collection de couteaux de cuisine

       

      L’échelle de Rockwell dans les industries des couteaux

      On a recours à l'échelle de Rockwell dans les industries des couteaux pour mesurer la dureté des lames de couteau. Celles-ci sont souvent soumises à des contraintes importantes, comme les forces de coupe, les torsions et les chocs, et doivent donc être suffisamment résistantes face à ces forces.

      L’échelle de Rockwell est précieuse car elle permet de déterminer la résistance à l’usure et à la déformation des matériaux. La mesure de la dureté des lames est particulièrement importante pour les couteaux destinés à des usages intensifs, tels que les couteaux de cuisine, de chasse et de poche.

      La dureté de ces lames dépend de plusieurs facteurs : le matériau utilisé, la méthode de fabrication, le traitement thermique et les conditions d’utilisation. Les matériaux les plus courants pour les lames de couteaux incluent l’acier au carbone, l’acier inoxydable et les alliages d’acier.

      Lorsqu’on mesure la dureté des lames de couteaux, l’échelle de dureté Rockwell C est généralement préférable, en raison de la dureté élevée de la plupart des lames. L’échelle C utilise un cône en acier trempé de 120 degrés et une charge de test de 150 kg. La profondeur de l’indentation se mesure toujours sur une échelle graduée de 0 à 100. Les lames de couteaux ont souvent une dureté comprise entre 50 et 60 sur l’échelle de dureté Rockwell C, les lames plus douces étant moins résistantes à l’usure et pouvant nécessiter un affûtage plus fréquent, et les lames plus dures d’une meilleure résistance à l’usure mais difficiles à affûter.

      Les fabricants de couteaux utilisent l'échelle de Rockwell pour évaluer la qualité de leurs lames : les lames de dureté élevée sont considérées comme de qualité supérieure car elles ont tendance à être plus durables et à conserver leur tranchant plus longtemps.

      Cependant, il convient de noter que la dureté n’est pas le seul facteur important pour la qualité des lames de couteaux. En effet, la géométrie de la lame, la qualité de l’acier, le traitement thermique et l’affûtage sont aussi des facteurs importants et nécessaires qui peuvent influencer la performance des lames.

      Enfin, en plus de l'échelle de dureté Rockwell, il existe d’autres méthodes pour mesurer la dureté des lames de couteaux, comme la méthode Vickers et la méthode Brinell, même si l'échelle de Rockwell est la plus largement exploitée parce que facile d’utilisation et précise.

      ETCH

      Les lames des couteaux ETCH ont un indice de 56 sur l'échelle de Rockwell, un très bon équilibre entre durabilité, tranchant et facilité d'entretien.

      Découvrez notre collection de couteaux de cuisine !

      Laisser un commentaire

      Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

      Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

      Lire plus d'articles

      Alvéoles couteau de cuisine
      Couteaux de cuisine

      A quoi servent les alvéoles sur un couteau de cuisine ?

      Les alvéoles sont des encoches creusées dans les lames de certains couteaux de cuisine. Ces encoches sont souvent disposées en une ligne le long de la lame, mais peuvent également être disposées en...

      En savoir plus
      Planches à découper en bois
      cuisine

      Comment bien choisir sa planche à découper ?

      Une planche à découper est bien plus qu’un simple morceau de bois ou de plastique posé et laissé sur le comptoir de votre cuisine. C'est un outil indispensable qui joue un rôle essentiel dans la pr...

      En savoir plus